24 mai 2019 Wearetheboss2017

Si vous lisez la presse féminine ou vous intéressez au monde du développement personnel, vous avez forcément entendu parler d’IKIGAÏ. Les ouvrages sur le sujet fleurissent. Mais que se cache-t-il derrière ce terme un peu mystérieux ? Et surtout pourquoi est-ce devenu, en quelques mois, le nouveau graal du développement personnel ?

L’ikigaï, qu’est-ce exactement ?

Au-delà de l’effet de mode, ce concept « feel good », proche de la notion de « flow » est réellement puissant, et fort utile dès lors qu’on s’interroge sur l’orientation à donner à sa vie. Ikigaï, mot d’origine japonaise, signifie littéralement : « raison d’être » et « joie de vivre ». C’est ce que l’on pourrait tenter de résumer simplement en la raison de nous lever le matin, le fameux « WHY ».

Selon la tradition nippone, c’est la clé pour vivre plus heureux et plus longtemps, d’où le fait qu’il n’y ait pas d’équivalent au mot « retraite » en japonais, et que l’espérance de vie soit exceptionnellement longue sur l’île d’Okinawa, avec 3 fois plus de centenaires que dans les autres pays industrialisés.

Découvrir son ikigaï et le cultiver, signifie travailler en étant plus épanoui, en se sentant utile, donner du sens à sa vie. Sujet central à des phases de transition de carrière, de bilan personnel ou professionnel ou de changement de voie, ce sens va être lié à notre motivation profonde, à la mission de vie que l’on aimerait se donner.

La bonne nouvelle, c’est que nous avons tous un ikigaï : chacun porte en soi un potentiel qui ne demande qu’à s’épanouir mais nous n’en avons pas toujours conscience. Notre ikigaï peut évoluer au fil du temps : le sens que vous donnez aujourd’hui à votre vie ne sera peut-être pas celui qui prévaudra dans quelques années. Pour d’autres en revanche, l’ikigaï restera identique à toutes les phases de vie.

Comment découvrir son ikigaï ?

Votre ikigaï se situe au croisement de ce que vous aimez faire, ce que vous savez faire, ce dont les autres ont besoin et ce que vous pourriez leur apporter.

Cette introspection s’appuie généralement sur un diagramme de Venn : chaque cercle est rempli l’un après l’autre, au fil d’un questionnement :

  • Qu’est-ce qui me ressource, me procure de la satisfaction, me fait me sentir vivant ?
  • Quels sont mes talents ? Qu’est-ce que je réussis particulièrement bien, même sans effort ?
  • Quel changement souhaiterais-je apporter au monde ? A quelle cause voudrais-je contribuer par mon action ?
  • Qu’est-ce que je pourrais apporter aux autres qui leur amène une véritable valeur ?

Découvrir son ikigaï nécessite de prendre un peu de hauteur de vue, de décoller de son quotidien, de mûrir sa réflexion. La formulation de son projet peut venir rapidement et naturellement pour certains ; d’autres auront besoin de plus de temps, pourront se faire accompagner et s’appuyer sur le regard de personnes qui les connaissent bien pour approfondir le questionnement.

Selon le cas, la formulation de l’ikigaï peut conforter des choix de vie déjà effectués, renforcer la motivation, révéler un sens nouveau.

Témoignage d’une participante à un atelier ikigaï animé par Art for Me

Delphine Blas, slasheuse, fondatrice de Little Graine :

« Lors de l’atelier proposé par Carole sur l’ikigaï, je ne pensais pas que j’allais découvrir mon centre de vie aussi rapidement. Je garde pour l’instant ce noyau dans un coin de ma tête et je sais dans quelle direction orienter ma petite entreprise pour m’épanouir. Et surtout j’ai compris pourquoi je resplendis quand ces éléments sont au cœur de ma démarche. Cette impression d’être alignée prend alors tout son sens. J’ai apprécié les échanges que nous avons partagés entre les participantes et ce cocon que Carole a su créer. Merci pour ce bon moment. »

Alors, envie de vous lancer à la découverte de votre ikigaï ? Pour nous, la réponse est oui, 3 fois oui ! Art for Me propose régulièrement des ateliers de découverte de l’ikigaï. Pour être informé des ateliers à venir, inscrivez-vous à la newsletter sur www.artforme.fr.

D’ici là, une citation à méditer : Le bonheur est parfois caché dans l’inconnu, Victor Hugo.

Et un peu de lecture :

  • “La méthode Ikigai”, Solar
  • “Le livre de l’Ikigai”, Hugo doc
  • “Ikigai”, Fleuve éditions
  • “Trouver son Ikigai, vivre de ce qui nous passionne”, First
  • “Mon programme Ikigai”, Marabout
  • “Le petit livre de l’Ikigai”, Mazarine.

Carole Cesareo , coach, facilitatrice et formatrice en soft skills.

, , , , , , , , , , , , ,

INSCRIPTION :

NEWSLETTER MENSUELLE

ART FOR ME

 

Découvrez tous les mois nos articles inspirants sur les thémes du bien-être au travail, de la créativité, du street art, de l'intelligence collective, des soft skills... ainsi que notre actualité quant aux conférences, ateliers, formations proposés sur Paris et Lyon.

 A venir :

. Formation Visual thinking et ludo pédagogie - 22 Juin - Lyon

. Stage street art ados - 27/28 juin et 2/3 Juillet - Rueil Malmaison

 

La créativité est contagieuse,

faites la tourner, Albert Einstein.

 

Vous êtes désormais inscrit(e) à la Newsletter d'Art for Me. Merci de votre confiance.

%d blogueurs aiment cette page :