20 juin 2018 Wearetheboss2017

Emmanuelle Desombre, spécialiste en ingénierie de formation, nous donne ses conseils pour aller vers l’innovation pédagogique.

– En quoi pensez-vous que vivre des moments forts, créer un état émotionnel spécifique a un lien avec la performance humaine dans les apprentissages ?

Pour modifier les habitudes, méthodes et comportements, mettre en œuvre de nouvelles solutions, la pédagogie doit activer l’attention, la mémoire, la créativité, et le raisonnement. Pour cela, le consultant, par le biais de l’émotion, permet au stagiaire de convoquer des pensées, perceptions, d’agir avec empathie et en toute conscience. L’émotion sert donc de « fixeur ». Elle filtre, permet d’expérimenter, et engage.

– Pouvez-vous nous donner un exemple concret de pédagogie innovante ?

La question est intéressante : l’innovation est-elle reproductible ?

L’innovation pédagogique c’est quoi ?

L’innovation pédagogique n’a de valeur qu’à partir du moment où le participant en retire quelque chose, et se trouve en situation de mieux comprendre et mettre en œuvre les notions étudiées. L’innovation se doit, en quelque sorte, de n’être qu’au service de « la cause. » Son objet consiste à permette au stagiaire de se rendre plus disponible au contenu, et, in fine, de mieux porter le changement qu’il doit mener.

L’innovation, aujourd’hui, porte avant tout sur la durée de l’action. Le raccourcissement des cycles et la pression de la relation client ne permet pas au stagiaire de quitter sereinement son activité. La multiplication des séquences, des temps de formation, donnera alors au stagiaire la possibilité de s’absenter, cognitivement, le moins longtemps possible.

Deuxième point sur lequel travailler, c’est la question de la structuration des relations au cours du dispositif. Comment permettre au stagiaire d’entrer en contact avec chacun, de travailler en groupe, et de réfléchir tout seul ? Si la question de la multiplication des séquences est complexe à mettre en œuvre, la multi-modalité des relations se met en place facilement, avec des temps de préparation individuels, des travaux de groupe, coachings croisés, etc. De cette manière, le stagiaire va pouvoir élaborer sa pensée, et la confronter dans des relations constructives.

Enfin, il importe de développer l’agentivité des stagiaires. Autrement dit, leur permettre de devenir acteurs des solutions élaborées au cours de la formation. L’apprenant doit pouvoir transformer les notions apprises pour les inscrire dans un contexte spécifique, le sien.

En conclusion, la solution n’est donc pas constituée d’un ensemble de « truc » additionnés, mais d’un dispositif réfléchi, construit pour un public spécifique, donc non duplicable. Aussi n’y a-t-il pas d’exemple reproductible de pédagogie innovante : recopiée dans un autre contexte, elle sera inefficace ! Autrement dit, la pédagogie est un outil hautement périssable.

Un grand merci à Emmanuelle Desombre pour ce partage et ses conseils pour l’élaboration de nos modules de formation.

Pour la contacter : +33 6 12 16 32 78 et emmanuelle.desombre@fr-aion.com    

Pour la suivre : LinkedIn Emmanuelle Desombre

, , , , ,

INSCRIPTION :

NEWSLETTER MENSUELLE

ART FOR ME

 

Découvrez tous les mois nos articles inspirants sur les thémes du bien-être au travail, de la créativité, du street art... ainsi que notre actualité.

 

La créativité est contagieuse,

faites la tourner, Albert Einstein.

 

Vous êtes désormais inscrit(e) à la Newsletter d'Art for Me. Merci de votre confiance.

%d blogueurs aiment cette page :